•  

    La dystopie se définit comme la représentation d’un monde sombre – souvent temporellement situé dans l'avenir où les libertés individuelles sont fréquemment bafouées et ou généralement l’autorité d’un régime dictatorial ne doit jamais être remise en question.

     

    Les sociétés dépeintes dans les dystopies sont le plus souvent "effrayantes". les auteurs imaginent des sociétés où les craintes les plus folles seraient appliquées : règne de l'hyper-technologie et de la science, division de la société en castes, totalitarisme, guerres, catastrophes naturelles et même jeux morbides sont le créneau de ce genre.
    En conclusion, les dystopies anticipent les éventuelles dérives de la société, et les conséquences généralement terribles de ces dérives.

     

    La base de la dystopie est une description, au moyen d'une fiction, d'un univers déshumanisé et totalitaire, dans lequel les rapports sociaux sont dominés par la technologie et la science.

     

     

     

    L'anticipation est l'ancêtre de la science-fiction

     

     

     

    La science-fiction est un Genre littéraire et cinématographique qui invente des mondes, des sociétés et des êtres situés dans des espaces-temps fictifs (souvent futurs), impliquant des sciences, des technologies et des situations radicalement différentes.

     

    Genre littéraire multiforme, hétérogène, en constante évolution, la science-fiction a souvent été définie par ce qu'elle met en scène : son matériel (fusées, inventions techniques), son « personnel » (humanoïdes, robots, extraterrestres), ou des thèmes plus larges (la conquête spatiale, l'après-cataclysme, le voyage dans le temps, les univers parallèles).

     


    votre commentaire
  • Dans l'imaginaire de beaucoup de grands écrivains et scénaristes, le futur a pris, au travers de films, livres et autres supports toutes sortes de tournures . Bien souvent, en se basant sur le présent peu reluisant que nous vivons, demain apparaît comme terrifiant. Très peu de livres ou de films ont montré  un futur beau, en voici quelques uns :

     Le film de Coline Serreau la belle verte

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique