•  

    Philip Kindred Dick était un auteur américain de romans, de nouvelles et d'essais de science-fiction. Il a «écrit plusieurs ouvrage de référence :

     

    Philip Kindred Dick

     

    Le maître du Haut-Château 

     

    Roman d'uchronie pour lequel l'auteur a reçu le prix Victor Hugo

     

       La seconde guerre mondiale a été gagnée en 1947 par l'Axe, et l'ouest des Etats-Unis vit calmement sous l'occupation japonaise. Les Japonais collectionnent les antiquités yankees, donnant lieu à un juteux trafic de fausses pièces authentiques. Et très nombreux sont ceux qui consultent un oracle, le Yi-King ou Livre des Changements, afin de les aider à prendre une décision importante.
         La seule fausse note à cet ordre apparent semble être La Sauterelle Pèse Lourd, roman d'un certain Hawthorne Abendsen qui décrit un univers parallèle dans lequel les Alliés ont remporté la victoire en 1945. Bien qu'interdit chez les Nazis, tout le monde, à commencer par les Nazis eux-mêmes, lit ce roman.
         L'antiquaire Robert Childan ne l'a pas lu. Il se prétend trop occupé par ses affaires : vendre aux Japonais ces objets historiques dont ils raffolent. Il considère que la race blanche est supérieure, mais se comporte obséquieusement avec l'occupant.
         Nobusuke Tagomi est un des clients de Childan. Attaché commercial, taoïste convaincu, il doit composer entre ses devoirs bureaucratiques et ses convictions morales.
         Frank Frink fabrique des faux objets historiques (qui se retrouvent parfois dans le magasin de Childan). Il vit dans la peur de tomber aux mains des nazis, car il est juif.
         Son ex-femme Juliana, elle, est à la fois légèrement paranoïaque vis-à-vis des hommes et incapable de se passer de compagnie masculine. La liaison qu'elle entame avec ce bizarre routier italien va la mener jusqu'à Abendsen.
         Ce sont les principaux personnages, dont les actes, les décisions, la force ou la faiblesse morale, vont affecter leurs semblables, voire le monde. Et leur perception de ce monde va s'en trouver modifiée.

     

     

     

     

    Le maître du château

     

    Sa nouvelle Souvenir à vendre (We Can Remember it for You Wholesale) a été adaptée au cinéma par le réalisateur Paul Verhoeven et sorti en 1990 le film Total Recall ou voyage au centre de la mémoire au Québec.

     

    Souvenirs à vendre

     

     Une autre nouvelle de lui Eponyme a fait naître un chef d’œuvre du cinéma américain grâce au réalisateur Steven Spielberg : Minority Report également titre original du livre de K. Dick

     

    Le temps désarticulé

     

      Ragle Gumm, 46 ans, non marié, vétéran de la 2ème Guerre Mondiale, vit tranquillement avec la famille de sa soeur dans une petite ville américaine, dans les années 50. Il gagne sa vie d'un façon un peu particulière : il trouve chaque jour la bonne réponse au concours du quotidien local. Mais quelque chose ne va pas. Pourquoi des objets disparaissent-ils parfois sous ses yeux pour laisser la place à des étiquettes portant leurs noms ? Pourquoi ce vieux journal trouvé dans un terrain vague parle-t-il de cette belle inconnue, Marilyn Monroe, comme d'une célébrité mondiale ?
         Son beau-frère Vic Nielson se pose lui aussi des questions, depuis qu'il a cherché à éclairer sa salle de bains en cherchant, au lieu de l'interrupteur; un cordon de lampe dont il était persuadé de la présence...
         C'est sûr, quelque chose ne va pas. Mais est-ce chez Ragle ? Ou la réalité est-elle truquée ?
     

     

     

    Le temps désarticulé

     

    Ce roman a inspiré la toile de fond du fil The Truman Show de Peter Weir en 1998, avec Jim Carrey

     

     

     

    Son roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques  a été transposé en film : Blade Runner réalisé par Ridley Scott et sorti en 1982.

     

    Il commençait juste à en recevoir les droits d'auteur lorsqu'il est mort le 2 mars 1982. Il est enterré à Fort Morgan, Colorado aux côtés de sa sœur Jane, sans avoir jamais su à quel point son œuvre allait devenir mythique.

     

     Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?

     

    « Science-fiction et DystopieJules Verne »

  • Commentaires

    1
    Romain Godest
    Vendredi 16 Août 2013 à 12:29

    Joli palmares! Personnellement, je suis un grand fan du Total Recall de Verhoaven tout comme de Minority report.

    Inculte que je suis, je ne connaissais par leur auteur. Il faudra donc que je m'attèle à lire ses ouvrages.

    Articles très intéressant donc!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :